Aux abords de la garrigue catalane fourmille une vie abondante et souvent discrète.

Se promener dans la garrigue est un réel bonheur pour tous les sens, couleurs et senteurs se mêlent avec bonheur .

Au pied du Mont Canigou encore enneigé à la fin du mois d’avril, le thym fleuri, les genêts sont comme autant de petits soleils.

Les ascalaphes tournent autour de nous dans un bruit bien reconnaissable avec leurs baguettes de tambour posées sur leurs têtes.

Les diablotins ont bien grandi depuis l’automne et se sont transformés entre temps en empuse avec de grandes ailes . La météo n’a pas été très favorable en cet fin du mois d’avril , j’ai réussi malgré tout à faire quelques images de cette région que j’affectionne tout particulièrement et que je vous laisse découvrir.

fumeterre

La fumeterre, fleurit au mois d’avril et borde les chemins longeant la garrigue.

Azuré du ThymL’azuré du thym virevolte sans cesse de fleure en fleurs ou de brindilles en brindilles, ne prenant que quelques secondes  pour se poser et pour nous faire admirer les jolies couleurs de ses ailes.

Le diablotin à la fin de l’hiver, avec le retour d’une nourriture redevenue abondante,  va vite grandir et devenir empuse.

Celle-ci est une empuse femelle reconnaissable à ses fines et petites antennes, tête en bas, elle est sur ses gardes et joue à l’équilibriste. Je suis sur ses terres, et je dois certainement la perturber !

Le mâle lui a des antennes en forme de peigne. Sur cette photo on remarquera les deux grandes ailes qui n’existaient pas au stade larvaire.

proserpineLe long du petit canal  qui part de la Têt et qui irrigue les vergers et les cultures des villages catalans. J’ai observé avec beaucoup de difficultés le proserpine et le prendre en photo a été assez difficile tant il était farouche à mon approche et ce malgré les précautions prises.

aphyllanthe de MontpellierL’aphyllanthe de Montpellier, ou oeillet de Montpellier est une plante spécifique de la garrigue . Elle fleurit au début du printemps. Fleur d’un bleu prononcé , elle ne possède malgré tout aucun parfum.

lin vivace

Une autre fleur bleue rencontrée également le long de ce petit canal d’irrigation; le lin vivace.

Mélitée orangéUn autre papillon présent dans les herbes encore sèches de la garrigue;  la mélitée orangée. Famille de papillon assez difficile à identifier, j’espère ne m’être pas trompé dans sa détermination. N’hésitez pas à me donner votre avis sur le sujet.

Toujours est- il, celui-ci a été plus sympa avec moi, bien positionné au sommet de cette brindille , j’ai pu le prendre en photo sans problème en respectant comme il se doit une certaine distance pour ne pas le déranger.

lavande papillonLa lavande papillon est très florifère et pour le coup très reconnaissable grâce à ses pétales en forme d’ailes . Cette espèce de lavande a beaucoup de propriétés thérapeutiques. Mais son huile essentielle est à utiliser avec beaucoup de précautions on lui confère des propriétés neurotoxiques et abortives .

zygène de la lavandeCette dernière image est celle d’un zygène de la lavande ou zygène de la badasse. On le rencontre d’avril à juin dans les champs de lavandes. Il est facilement reconnaissable à sa petite collerette blanche.

J’espère que ce petit tour aux abords de la garrigue, bien que rapide vous aura plu.